Airsoft-Connexion (A-C)

Airsoft-Connexion (A-C) est une association d'airsoft conviviale. Vous vous trouvez actuellement sur le forum de l'association. Vous y trouverez les informations concernant l'association ainsi que sur l'airsoft.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous avons le plaisir de vous informez de la mise en place d'un partenariat avec l'entreprise Airsoft-Entrepot. Venez consulter leurs offres via leur site internet : airsoft-entrepot.fr
Nous avons le plaisir de vous informez de la mise en place d'un partenariat avec le YouTubeur Hunter TV : L'Airsoft sur le net.
Le forum est actuellement en cours de rénovation et d'amélioration. Nous ne sommes pas en mesure de déterminer le temps que cela prendra. Cependant, le forum est toujours fonctionnel. Vous pouvez également nous contacter via notre page Facebook @AirsoftConnexion OU Twitter @Airsoft_C. Cordialement, Pika (Présidente)

Partagez | 
 

 Réplique à Gaz

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Réplique à Gaz   Mar 13 Oct - 23:33

Réplique à Gaz









Les répliques à gaz se divisent en plusieurs catégories :


GBB (Gas Blow-Back) : Leur principe de fonctionnement repose sur le principe du semi-automatique, chaque pression sur la détente déclenche la percussion d'une valve qui va libérer une partie du gaz. Celui-ci va propulser la bille et actionner un bloc pompe qui va avoir pour effet de ramener la culasse en arrière puis en avant au moyen d'un ressort de rappel. Ceci permet l'introduction d'une nouvelle bille dans la chambre de tir. Étant donné leur principe actif (le gaz, souvent un réfrigérant ou un dérivé du propane à l'état liquide), les performances (énergie cinétique notamment) sont fortement influencées par la température ambiante. En effet, en dessous de 0 °C ou par faible température, presque aucun GBB ne fonctionne correctement, le gaz n'ayant pas la possibilité de se dilater correctement. Ces répliques peuvent soit tirer en coup par coup (semi-automatique) ou en rafales (automatique) suivant leur type et leur mécanisme interne. Les mécanismes GBB ont l'intérêt du réalisme en simulant le recul de la culasse. Mais contrairement aux armes réelles, le canon a plutôt tendance à plonger lors du tir (alors qu'il se cabre sur une arme réelle). Cela s'explique par le fait que la quantité de mouvement du projectile est minime. L'effet mécanique du gaz consiste essentiellement à projeter la culasse vers l'arrière, l'effet de recul s'appliquant alors au reste de la réplique et provoquant son pivotement vers l'avant.


GBBr (Gas Blow-Back Rifle) : Même principe que pour les GBB, mais appliqué sur une réplique de fusil d'assaut.


NBB (Non Blow-Back), parfois GNB (Gas Non-Blowback) : Réplique dont la culasse n'effectue pas un mouvement d'aller retour lors du tir. Le système est simplifié a l'extrême : ici le gaz ne sert qu'à propulser les billes. La culasse n'étant plus mobile, il en résulte une économie en gaz non négligeable et une meilleure fiabilité. Le chargement des billes s'effectue par un système mécanique actionné par la détente de la réplique, ce qui explique la relative dureté de la course de détente. Ces répliques ne tirent qu'en semi-automatique, puisque les modes de tir automatique requièrent un mouvement de chargement.


CO2 : Les répliques qui utilisent du dioxyde de carbone, notamment certaines répliques automatiques, l'air étant contenu dans des bouteilles similaires à celles employées au paintball, des sparklets. Les répliques à CO2 peuvent avoir une culasse mobile (type GBB). À noter que certaines de ces répliques ont une énergie potentielle relativement plus importante que celle des GBB conventionnels (environ 400 ft/s - 120 m/s) et sont donc habituellement peu utilisées en partie d'intérieur pour prévenir des blessures. (CQB).

Il existe une modification de certains "GBBR" permettant de relier le réservoir de gaz du chargeur à une bonbonne via un boyau spécial que les utilisateurs appellent le système HPA (sigle pour "High Pressure Air"), ou littéralement "air à haute pression". Quelques répliques et pièces connues sont adaptées à l'utilisation de ce système comme la plateforme Polarstar, Wolverine SMP, Daytona et Tippmann. Les gros avantages sont que le joueur peut passer plusieurs chargeurs sans devoir remplir son gaz, la suppression de la perte d'énergie potentielle due à l'expansion et le refroidissement de l'air résultant en une meilleure consistance dans la précision et l'énergie cinétique des tirs et la capacité de jouer l'hiver. Des groupes de pièces imitant une cartouche de CO2 permettent aussi la conversion de quelques pistolets dont le chargeur utilise normalement ces cartouches comme source de gaz.


Lance-grenades : Certains AEG peuvent être équipés de lance-grenades, notamment les M16 et dérivés, les G36, les AK47 et dérivés et les tout nouveaux SCAR. Ces accessoires se fixent de 2 manières différentes suivant les modèles :
Soit directement sous le canon à la place du garde main (démontage partiel souvent nécessaire)
Soit sur un rail au standard 20 mm (type « Picatinny ») attaché au garde main (rapidement détachable)




Les grenades fonctionnent selon le principe de la chevrotine et sont alimentées par du gaz. Les billes sont placées dans des tubes situés à l'avant de la grenade (de 18 à 200 billes dans 12 tubes en général), et la grenade est insérée dans le lance grenade.

La visée est relative car les billes retombent vite, le système n'étant pas équipé de hop-up.

Certaines grenades tirent des grosses balles en caoutchouc ressemblant à des flashballs, mais cette variante est extrêmement rare.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-connexion.forumofficiel.fr
 
Réplique à Gaz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Airsoft-Connexion (A-C) :: Airsoft :: Répliques-
Sauter vers: