Airsoft-Connexion (A-C)

Airsoft-Connexion (A-C) est une association d'airsoft conviviale. Vous vous trouvez actuellement sur le forum de l'association. Vous y trouverez les informations concernant l'association ainsi que sur l'airsoft.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous avons le plaisir de vous informez de la mise en place d'un partenariat avec l'entreprise Airsoft-Entrepot. Venez consulter leurs offres via leur site internet : airsoft-entrepot.fr
Nous avons le plaisir de vous informez de la mise en place d'un partenariat avec le YouTubeur Hunter TV : L'Airsoft sur le net.
Le forum est actuellement en cours de rénovation et d'amélioration. Nous ne sommes pas en mesure de déterminer le temps que cela prendra. Cependant, le forum est toujours fonctionnel. Vous pouvez également nous contacter via notre page Facebook @AirsoftConnexion OU Twitter @Airsoft_C. Cordialement, Pika (Présidente)

Partagez | 
 

 L'AIRSOFT C'EST QUOI ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 13/04/2015
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: L'AIRSOFT C'EST QUOI ?   Dim 26 Fév - 21:59

L'Airsoft c'est quoi ?








L’airsoft est une activité sportive dans laquelle les participants utilisent des répliques d'armes à feu, propulseurs de petites billes en plastique de 6 ou 8 mm de diamètre et de masses différentes allant de 0.12 a 0.48 gramme.

L'énergie cinétique de la bille peut varier jusqu'à 2 joules (législation française concernant l'airsoft) selon la réplique et la température ambiante (pour les répliques à gaz ou à CO2).

Pour la propulsion, les répliques peuvent utiliser de l'air comprimé, du gaz ou CO2 pressurisé, des batteries, ou, pour les répliques dites « spring », un simple ressort (rechargement et armement manuel).

Les répliques d'airsoft sont en vente libre à toute personne majeure (18 ans révolus).

Passé une énergie potentielle de 2 joules, une réplique d'arme devient une arme aux yeux de la loi.

Ces répliques d'armes étaient à l'origine conçues pour la collection ou le tir sur cible.

Des passionnés ont alors eu l'idée d'en utiliser dans une activité sportive en équipe dont l'un des principaux enjeux est l'élimination de l'équipe adverse.

Tous les joueurs sont munis d'une protection oculaire obligatoire répondant à une réglementation stricte (EN166F pour les répliques de 0.08 j, EN166A ou B pour les autres).

En l'absence de marque visible laissée sur les joueurs par l'impact des billes adverses (comme au paintball par exemple), la comptabilisation des touches est dépendante de la sincérité des joueurs touchés, d'où l'importance du fair-play dans cette discipline.

Il existe de nombreuses règles de jeu, toutes ont pour origine un scénario établi entre les joueurs avant le début de la partie.

Il peut s'agir de la « capture du drapeau », « une bille par joueur » ou bien encore des scénarios qui impliquent « un VIP » que l'on doit protéger.

Ces scénarios sont créés par les équipes elles-mêmes ou bien l'idée est simplement développée et/ou reprise en jouant sur d'autres terrains.

Il existe également des rassemblements nommés couramment « OP » qui sont des parties pouvant s'étaler sur plusieurs jours comprenant des parties de nuit par exemple.





















Règles et but du jeu




En concertation avec les différentes fédérations existantes, il a été établi une "Charte de l'airsofteur", celle-ci est évolutive !

Elle rassemble principalement les règles de sécurité, les comportements, l'énergie potentielle des répliques, les impératifs et les articles de loi du pays concerné, et ce, pour le bon déroulement de cette activité.

Néanmoins, cela ne dispense pas, dans un premier temps, l'obligation d'un "briefing de sécurité" donné par l'organisateur pouvant reprendre des règles particulières propres au terrain ou à la "Team" visitée.

Dans un second temps, le "briefing scénarios" de jeu, celui-ci déterminent nécessairement le ou les buts du jeu, les règles selon l'énergie potentielle et les modes de tir des répliques (automatique, semi-automatique, coup par coup), d'engagement, de capacité d'emport de munitions, de moyens de communication, etc.

On pourrait ainsi dire que le scénario de jeu est une condition nécessaire à toute partie d'airsoft.

On peut dresser un inventaire non exhaustif des types de scénarios rencontrés : libération d'otage à la suite d'une prise d'otage par l'équipe adverse, prise de drapeau ou de position adverse, élimination ou escorte d'un VIP, déminage, évacuation de blessés, élimination de l'équipe adverse, etc.

Selon le degré de complexité du scénario, son jeu implique nécessairement une ou des tactiques et s'apparente à un réel sport d'équipe.

Il est potentiellement riche en interactions entre joueurs car il peut présenter un large panel de compétences selon les besoins de ses aboutissements : médecin (avec la compétence de « soigner » les joueurs mis hors-jeu), ingénieurs (compétence technique), ou encore les snipers (compétence de tire longue portée), etc.





Le nombre de variantes autour des différents types de jeu peut donc donner lieu à une multitude de modèles, garantissant un renouvellement du jeu constant. On pourrait toutefois considérer trois tendances : les scénarios minimaux, pratiqués le plus souvent, définissant un ou deux principes de réalisme ayant trait à l'énergie potentielle des répliques ou aux uniformes camouflés, les scénarios de simulation militaire (scénarios inspirés et ou mimant les conflits armés réels) et enfin, les scénarios jeu de rôle grandeur nature (scénario tournant autour de conflits purement fictifs, parfois futuristes, humoristiques, etc.)

L'auto-arbitrage est un composant nécessaire du jeu.

En effet, le plus souvent, il n'y a pas d'arbitre extérieur lors du déroulement des parties pour comptabiliser les touches des joueurs ou veiller à l'observation des règles et conventions fixées en début de partie. Chaque joueur assume ainsi le double rôle de joueur-arbitre.

D'où le débat sur la question de compétition appliquée à l'airsoft.

Certaines parties reproduisent fidèlement des groupes d'assaut de par le monde tant au niveau de l'équipement que des répliques utilisées et des scénarios empruntés aux conflits actuels.

Ces parties sont dites "RS" (Réal Style) Exemples d'impressions: Contractors (milice privée États-Unis), SFG (États-Unis), DEVGRU (navy seals États-Unis), CPA 10 (France), Tsahal (Israël), troupes d'élite anglaise, SWAT (États-Unis), Beaucoup utilisent des impressions russes et rebelles...

















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-connexion.forumofficiel.fr
 
L'AIRSOFT C'EST QUOI ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quoi ça sert de faire du vélo ?
» quoi prendre apres un peter xr
» yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah (tout terrain, quoi...)
» a quoi sert les bloque lignes
» Salon international du cycle Quoi de neuf ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Airsoft-Connexion (A-C) :: Airsoft :: Qu'est-ce que s'est ?-
Sauter vers: